Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VOUS ALLE ETRE REDIRIGE VERS LE NOUVEAU SITE ARTY-BUZZ - A TOUT DE SUITE !

18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 17:28

PARFUM OTTOMAN : D'ISTANBUL À ALEP

avec Omar Sarmini, Dogan Dikmen et l’Ensemble Al-Kindî

Syrie/Turquie/Suisse

 

Vendredi 19 avril & samedi 20 avril 2013

Auditorium - Tarif B - 20h30


Il commence en murmurant presque, puis son chant s’élève, intense, habité, impressionnant. 

Omar Sarmini est actuellement l’une des plus belles voix de Syrie, celle de la musique savante, celle du tarab, l’émoi, l’extase. 

Omar est né en 1962 à Alep, carrefour culturel, religieux et commercial du nord de la Syrie, proche de la Turquie, une cité vieille de 4 500 ans et réputée pour l’oreille musicale de ses habitants fortement imprégnés par le soufisme. 

Il est le fils de Cheikh Mohammed Sarmini, maître du samaâ, le chant d’amour divin, et du dhikr, la scansion du nom d’Allah jusqu’au vertige, une fièvre jubilatoire qui lui a été léguée, rigoureusement. 

 

Une rigueur familière à Dogan Dikmen, issu d’une dynastie de musiciens ottomans. 

Né à Ankara en 1958, Dogan sait aussi faire monter crescendo son chant jusqu’aux cieux, lâché par un coffre puissant. 

Il y apporte la science : il enseigne la musique turque savante et populaire à l’université Yildiz d’Istanbul tout en étant membre de l’orchestre de la radiotélévision locale et de l’ensemble de musique ancienne Sarband. 

Les musicologues turcs développent souvent une certaine condescendance envers la musique savante arabe. 

C’est un Helvético-Alsacien islamisé né en 1953 à Paris qui réconcilie les deux mondes par ses recherches approfondies, son perfectionnement au qanûn depuis des lustres, notamment avec la fondation en 1983 d’Al-Kindî, petite formation qui revient aux sources de l’art savant arabe. 

Résident à Alep puis à Istanbul, Julien Jâlal Eddine Weiss réhabilite le takht ancestral face aux grands orchestres actuels férus de violon, violoncelle, contrebasse européens. 

Al-Kindî privilégie les solistes captivants des cithares orientales, nây, tambourin riqq, oud qui s’unissent toujours dans un mouvement d’ensemble libérateur.

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Auditorium Rafik Hariri (niveau -2)
1, rue des Fossés Saint Bernard
place Mohammed-V, 75005 Paris

Métros : Jussieu, Cardinal Lemoine ou Sully Morland
Bus : 24 - 47 - 63 - 67 - 86 - 87 - 89
Parking public : au 39, bd Saint-Germain

Le placement numéroté n’est plus garanti après le début du spectacle.

Les portes de la salle seront fermées dès le début du concert. Les retardataires ne pourront être placés qu’à la faveur d’une interruption de spectacle.

Se présenter à partir de 20h.

Désormais le Café littéraire restera ouvert jusqu'à 20h30 les soirs de spectacle.

Partager cet article

Repost 0
Published by arty-buzz.over-blog.com - dans Concert
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de arty-buzz.over-blog.com
  • Le blog de arty-buzz.over-blog.com
  • : Pour faire entrer l'art dans votre vie !
  • Contact

Recherche

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -